Qu’avez-vous besoin pour devenir un cartographe?

Après vous être rendu si loin dans votre lecture, vous commencez peut-être à être intéressé à entreprendre une carrière en cartographie et vous pouvez vous demander qu’est-ce que ça prend pour avoir du succès dans ce domaine. Eh bien, il y a deux choses dont vous avez besoin : une base de connaissances appropriées et certaines qualités personnelles nécessaires.

Base de connaissances

La base de connaissances dont vous avez besoin est une combinaison de connaissances et de compétences. Vous avez besoin de connaissances en cartographie, en sciences cartographiques et des champs connexes tels l’informatique et les arts graphiques. De plus, puisque la cartographie a pour but la production de cartes, vous aurez aussi besoin des habiletés pratiques qui accompagnent cette connaissance. Ceci représente une grande base de connaissances mais le degré de familiarisation n’a pas à être le même pour tous ces champs de compétence. Même si de par sa nature la cartographie est une science multidisciplinaire et qu’une connaissance élémentaire des champs comme l’arpentage ou l’imprimerie est importante, vous n’avez pas à être un expert dans tous ces domaines. Les expertises nécessaires dépendent du type de cartographe que vous voulez devenir. Les connaissances et les compétences d’un éditeur cartographique sont différentes de celles que doit posséder un technicien en cartographie ou un professeur de cartographie.

Puisque jusqu’à un certain point nous devons généraliser, les exigences principales sont bien sûr la connaissance de la théorie et de la pratique de la cartographie. La meilleure façon d’acquérir ces connaissances est dans le cadre d’un programme d’études collégiales ou universitaires et vous pourrez trouver plus de détails dans la dernière section. Vous aurez besoin de connaître les bases mathématiques de la cartographie, les principes de la conception de cartes (incluant l’utilisation des symboles, des couleurs et du placement des textes), les différents types de cartes, l’histoire de la cartographie, les sources des données, la façon dont les cartes sont utilisées – et la liste peut s’allonger – aussi bien qu’une grande variété de techniques, allant de la plume à l’ordinateur, qui sont utilisées pour réaliser une carte.

Au cours de votre éducation, vous serez inévitablement informés sur les champs importants reliés à la cartographie. Trois d’entre eux doivent être mentionnés ici à cause de l’utilité qu’ils ont pour le travail du cartographe.

Le premier

est l’informatique. Pour devenir cartographe, vous devez savoir utiliser un ordinateur ainsi que tous les équipements périphériques comme les numériseurs graphiques, les numériseurs à balayage, les traceurs et les imprimantes ainsi que les logiciels de cartographie et de dessins. Ceci est le minimum. De plus, étant donné l’importance grandissante de l’ordinateur en cartographie, toute connaissance additionnelle en informatique (spécialement en infographie) devient un atout.

Le deuxième

champ relié est la géographie, c’est-à-dire la science qui étudie la distribution des phénomènes physiques et culturels à la surface de la Terre et les relations entre eux. Les données apparaissant sur une carte, qu’elles illustrent les formes du paysage et le climat ou la population et les industries, sont des données géographiques. La géographie permet la compréhension des ces phénomènes et peut être cruciale à une cartographie efficace et significative.

Le troisième

champ relié est en fait le croisement entre l’informatique et la géographie. Ce sont les systèmes d’information géographiques (SIG). Il est difficile de surévaluer l’importance des SIG comme outil de gestion du flot grandissant d’information au sujet du monde où nous vivons et pour résoudre certains problèmes dont nous devons faire face. Les cartes font partie intégrante des SIG et il n’est pas surprenant que les cartographes ont joué un rôle majeur dans le développement de ce domaine. Cette participation continue et de nos jours, la combinaison de la cartographie et des SIG est de plus en plus recherchée.

Qualités personnelles

Les qualités personnelles requises pour la cartographie varient selon le type de cartographe dont vous aspirez devenir. Nous devons donc généraliser. Pour commencer, si vous aimez les cartes, cela aide beaucoup. Les cartes deviennent un attrait irrésistible pour certaines personnes et pour tout vrai « cartophiles » (les amoureux des cartes sont si nombreux qu’ils ont un nom spécial) une heure ou deux passées dans une cartothèque est un bonheur total. Si vous êtes l’une des ces personnes, vous avez la moitié des qualités requises.

Cependant, il faut plus que l’amour des cartes et la proverbiale habilité à dessiner une ligne droite pour devenir un cartographe. En fait, cette dernière qualité n’est plus très cruciale ni nécessaire puisque l’ordinateur a remplacé la dextérité manuelle.

Les autres exigences n’ont cependant pas changé. Les cartographes ont encore besoin d’imagination pour créer et conceptualiser une carte, d’un sens artistique, ainsi que la capacité de visualisation. Les cartographes travaillant à la production des cartes doivent être patients et prêts à passer de longues heures à la table à dessin ou devant un ordinateur. Tous les cartographes ont besoin d’aptitudes en relations humaines, d’un sens de l’organisation, d’intégrité intellectuelle, de capacité d’adaptation aux changements technologiques et de l’habilité à travailler avec des échéances sans toutefois sacrifier la qualité du travail. Ils doivent aussi avoir le souci du détail et de la précision – en cartographie, il n’y a rien de mal à être perfectionniste!