Que font les cartographes?

Nul besoin de dire que la plupart des cartographes travaillent dans le domaine de la création de cartes et les exemples de la section précédente donnent une bonne idée du type de travail effectué. Les tâches exactes de chaque cartographe varient beaucoup, mais on peut en identifier les fonctions de base générales. Les plus importantes sont toutefois la liaison, l’édition, le dessin, la reproduction, l’administration, la recherche, l’éducation et la préservation. Selon la nature et la grosseur de l’organisation où il travaille, le cartographe effectuera une ou plusieurs de ces fonctions. Elles sont décrites séparément ci-dessous mais en réalité, elles ont plusieurs points en commun.

Liaison

Aucun cartographe travaille isolément. Tous doivent fréquemment interagir avec des gens de d’autres professions et ce, à n’importe quelle étape du processus cartographique. Il arrive souvent qu’une idée originale de carte vienne de quelqu’un d’autre et dans ce cas, le cartographe doit discuter en détail des exigences et des besoins de son client et dessiner les grandes lignes du projet. Si la carte doit être imprimée en couleur, la dernière responsabilité du cartographe est d’être présent lors de l’impression afin de s’assurer que toutes les mesures de qualité d’impression nécessaires sont respectées.

Édition

L’édition englobe plusieurs tâches incluant l’évaluation et la manipulation des données, la sélection des échelles et des projections, la prise de décision concernant le design, l’élaboration des organigrammes et des spécifications, la préparation des compilations et la vérification. La vérification est une étape très importante. Chacune des parties du travaille, si mineure soit-elle –- chaque ligne dessinée, chaque nom inscrit, la position de chaque symbole – doit être indépendamment vérifiée et contre-vérifiée afin de s’assurer qu’aucune erreur puisse se glisser dans la carte finale. Dans certain cas, comme la cartographie d’un atlas dont les cartes ont une petite échelle, le travail éditorial est souvent assigné à un éditeur cartographique désigné.

Le dessin

Le dessin est la construction de l’image de la carte, généralement effectué à l’ordinateur mais peut aussi être fait à la main ou par une combinaison des deux façons. Les méthodes manuelles sont l’utilisation de la plume et de l’encre, ainsi que les outils de graphismes avec lesquels on transfère sur le papier les symboles et les lettres, la gravure et autres techniques décrites dans une section précédente. Certains cartographes –- souvent appelés techniciens en cartographie – passent la majeure partie de leur temps à effectuer ce genre de travail. La gravure peut être aussi effectuée automatiquement à l’aide d’un traceur géré par ordinateur et les lignes dessinées sur une carte compilée de façon photogrammétrique sont souvent tracées de cette façon. La tendance actuelle et future d’utiliser de plus en plus la méthode numérique – soit de dessiner la carte à l’aide de l’ordinateur—est déjà de commun usage.

Reprographie

On trouve deux principales opérations dans cette catégorie, soit la production de matériel intermédiaire menant au produit final et la reproduction de la carte finale même. Un exemple de cette première opération est la création de négatifs à partir de couches à tracer, de calques types et de couches pelliculables qui est pratiquement le travail de photographie effectué dans une chambre noire. La deuxième opération, c’est-à-dire la reproduction de la carte finale, implique des procédés d’imprimerie comme la lithographie offset. Même si ces deux opérations sont essentielles à la production d’une carte, elles sont souvent effectuées par des spécialistes en reprographie plutôt que par des cartographes, surtout dans les grandes organisations.

Administration

Que les cartes soient produites par un cartographe travaillant seul ou par plusieurs personnes faisant partie d’une organisation, il y a toujours des travaux administratifs à faire. On retrouve toujours les tâches comme l’estimation des coûts, l’établissement du calendrier, le budget, et l’acquisition du matériel et de l’équipement. La supervision du travail de l’équipe est aussi un rôle administratif important. Dans les grandes organisations de cartographie, il y a des gens qui ne font que des tâches administratives. Ce sont généralement les cartographes du haut de la hiérarchie qui sont responsables de la gestion du personnel, de la planification à long terme, de la coordination des projets, des relations publiques et ainsi de suite.

Recherche

La recherche peut signifier quatre tâches différentes en cartographie. Premièrement, cela peut être l’étape où un cartographe recherche des données appropriées pour la carte qu’il doit faire et cela peut se manifester par la consultation de sources statistiques comme les recensements ou l’exploration de l’internet. Deuxièmement, la recherche peut équivaloir à l’analyse de l’information lors des opérations effectuées à partir d’un SIG; cette tâche est de plus en plus nécessaire vue la popularité grandissante de ces logiciels de SIG. Troisièmement, la recherche peut être aussi l’étude scientifique des cartes, de la cartographie et des processus de la lecture de cartes. Ce travail est souvent effectué par les académiciens qui enseignent dans les universités. Quatrièmement, la recherche veut aussi dire le développement de nouvelles techniques de cartographie et de nouveaux produits cartographiques comme les atlas électroniques et les iconocartes.

L’enseignement

Plusieurs personnes sont des cartographes-nés dans le sens qu’ils ont un instinct naturel pour la création de cartes. La complexité de la cartographie moderne nécessite cependant une formation structurée même pour ces personnes talentueuses. On rencontre donc plusieurs cartographes enseignant dans les collèges et les universités. Il y a cependant une différence entre les deux niveaux d’enseignement cartographique. En général, la formation collégiale se spécialise dans la formation de cartographes professionnels, tandis que les universités ont une plus grande responsabilité et les études de cartographie au niveau sous-gradué sont souvent intégrées à un autre programme comme celui de la géographie.

La préservation

Tous les cartographes ont la responsabilité de préserver le matériel cartographique, c’est-à-dire la préservation et la maintenance du résultat de leurs travaux, que ce soit les copies imprimées de leurs cartes, les originaux des couches plastiques ou de leurs fichiers numériques. Certains cartographes font de la préservation leur spécialité– ils travaillent dans le domaine des cartothèques et des archives. Les cartothécaires sont responsables du maintient des collections de cartes et effectuent des tâches comme l’acquisition de cartes et d’atlas (quelque fois des images de télédétection), le catalogage, le classement, ainsi que de fournir une variété de services aux usagers. Dans les cartothèques générales, l’emphase est mise sur les cartes de publication récente. Le mandat des archives est cependant plus vaste et s’occupe de la collection du matériel cartographique historique ainsi que de certains documents cartographiques non publiés.